Nicolas Lauzeral

Designer de verre de Murano

Itinéraire d’un français à Venise

Jeune diplômé en architecture, Nicolas Lauzeral s’installe à Venise. C’est dans cette ville qu’il fait sa rencontre avec le verre de Murano.

Omniprésent dans la cité des Doges, on retrouve le verre sous ses multitudes expressions en tous lieux : les lustres qui s’illuminent à la nuit tombée et que l’on aperçoit en passant devant un palais, les mosaïques qui ornent les façades et qui scintillent sous le soleil, les fenêtres composées de nombreux disques qui laissent passer cette lumière si particulière, les vases aux couleurs aussi variées que leurs styles présents dans tous les intérieurs, ou encore les verres, si légers, posés sur une table en toutes occasions.

Fasciné, Nicolas commence à s’intéresser au verre, à étudier son histoire, l’évolution des productions au fil du temps, les différentes techniques de travail. Son attention s’est portée plus précisément sur la production perlière : perles qui selon les époques, reproduisaient de rares et coûteuses gemmes, devenaient monnaie d’échange sur des territoires lointains, ou agrémentaient les créations de grands couturiers…

Tout restait très théorique, jusqu’au moment où Nicolas ressenti le besoin de se confronter à la matière : le verre. C’est alors qu’il se tourne vers l’île de Murano. Auprès de différents maîtres verriers, Nicolas acquiert les bases de cet art : souffler, filer, fusionner.

Le verre en fusion, se travaillant avec la force de gravité, donne des formes généralement arrondies. Mais, avec son passé d’architecte, Nicolas est à la recherche de lignes droites et d’angles saillants. Il se concentre ainsi sur la technique de la fusion en four. Commence alors un travail sur la couleur et les multiples possibilités qu’offre l’assemblage de plaques de verre de tonalités différentes. En parallèle, il expérimente les techniques du travail du verre à froid et les potentialités variées du meulage et du satinage. En incorporant dans sa recherche les techniques acquises avec le travail du verre filé, Nicolas trouve sa voie, et développe une interprétation personnelle du travail du verre de Murano.

Des années de travail et de recherche l’ont porté vers la production d’une bijouterie entièrement réalisée à la main qui associe tradition et modernité. A travers cette première collection, disponible en ligne, Nicolas vous propose de partager son univers : Venise, qui n’est pas seulement un endroit magnifique, mais aussi une source d’inspiration inépuisable.